Une vie d'Artiste

Je suis Peintre depuis 1991, dans une tendance abstraite expressionniste. Très vite je me suis orienté vers l'expression de forme abstraite primitive Action PaintingA partir d étude et de création de l esprit Sumi, j'imagine l'expression de mes tableaux, J'exprime et combine  les formes abstraites, dont la  base est la ligne et la géométrie avec la couleur.  Mon approche est d'une pure création. En 20 ans, je n ai jamais reproduit à partir d'une scène existante. 

j aime utiliser les principes de l'espace .Chaque tableaux pénètrent une dimension nouvelle dans un autre temps et un nouvel espace. Je souhaite communiquer la nature, la matière a travers l'énergie et  le mouvement. Cette expression peut prendre de multiples variations, parfois très paradoxale. J'aime cette liberté de n'etre limité en rien dans l'expression de mes sentiments, de ma sensibilité. 

De 1991 à ce jour, je me suis rendu compte  que mes tableaux "racontent", en partie ma vie, comment je l'ai vécu, d'où je viens et qui je suis: 

Tout commença au Congo en 1963, où je suis né. Ma vie d'enfant était merveilleuse jusqu'au décès de mon père en 1978. A partir de là, un grand changement c'est produit en moi, la vie n'était plus du tout aussi merveilleuse, même plutôt très difficile. 

Ma solution a été de peindre près de 700 tableaux entre 1991 et 2000,  à l'époque j'étudiais  l'Architecture,  j'étais régulièrement affligé par incompréhension des autres, et je souffrais continuellement du traumatisme de mon père disparu beaucoup trop jeune. J'ai cherché à garder mon père en vie au plus profond de mes souvenirs toute ma vie. De plus lorsqu'il était là, j'ai connu, soit la vie de châteaux, soit la liberté de la jungle africaine, dès 6 ans jusqu'à l'age de 10 ans. 

. A paris, où ma longue tragédie a commencé en 1990 jusqu'en 2000, j'ai connu la  faim, le froid, je m'isolais dans mon atelier insalubre. Et J"ai rencontré Clo, un gîtant passionné d'Arts et de peintures, passions qu'il m'a transmit, sans doute pour que je puisse réussir pour nous deux. C'était un homme solide un véritable Ours, une tête brulée, mais il m'a permis de ne pas abandonner mon

Art et de continuer malgré le découragement inévitable que peut vivre un artiste inconnu. C'était très difficile de vivre dans son entourage, mais lorsque j'avais faim il était là, lorsque j'avais froid, il était la, si j'avais besoin de quoi que ce soit, il était la. 

Progressivement je suis passé d'une vie de cauchemar à une vie épanouie, et après toutes ces années de souffrance "nécessaires" et toute la noirceur de mon esprit  j'y suis arrivé avec mes tripes et mon acharnement. 

En 2005 je me suis installé a Gent, en Belgique, où je vis depuis avec la passion de la Peinture au quotidien...

Vincent Obert De Thieusies